PANIER

 
LA

PARTITIONSLIVRESACCESSOIRESPAPETERIEBesoin d'aide ?NOS MAGASINSMON COMPTE 
LES THÉMATIQUESOUVRAGES GÉNÉRAUXÉCRITUREENSEIGNEMENTPOUR LES ENFANTS
LES HOMMESLES OEUVRESLES EPOQUESLES SCIENCESLES ARTSLES INSTRUMENTSLES PAYS
OUVRAGES GENERAUXMUSIQUE DE CHAMBREMUSIQUE SYMPHONIQUEMUSIQUE CHORALEMELODIES ET LIEDEROPERAS, OPERETTESLIVRETS D'OPERACHANSONJAZZ, BLUESPOP, ROCK
A DÉCOUVRIR
claude-jean-nebrac-directeur-de-l-opera-apres-lully-NÉBRAC CLAUDE-JEAN
Directeur de l'Opéra après Lully

BRENAC
15.00 €
giacomo-puccini-manon-lescaut-PUCCINI GIACOMO
Manon Lescaut

ACTES SUD|THÉÂTRE DE CAEN
9.30 €
jacques-gabriel-prod-homme-l-opera-(1669-1925)-musique-musicologiePROD'HOMME JACQUES-GABRIEL
L'Opéra (1669-1925)
Musique, musicologie
MINKOFF
25.00 €
ernest-reyer-salammbo-opera-marseilleREYER ERNEST
Salammbô
Opéra Marseille
ACTES SUD
10.20 €
philippe-godefroid-divines-et-divas-GODEFROID PHILIPPE
Divines et divas

CALMANN-LEVY
44.97 €
ivan-nagel-autonomie-et-grace-sur-les-operas-de-mozart-NAGEL IVAN
Autonomie et grâce sur les opéras de Mozart

EDITIONS DE L'AUBE
13.57 €
duc-antoine-le-la-zarzuela-:-les-origines-du-theatre-lyrique-national-en-espagne-(1832-1851)-LE DUC ANTOINE
La zarzuela : les origines du théâtre lyrique national en Espagne (1832-1851)

MARDAGA
29.00 €
yves-marie-blandin-l-opera-sacre-:-bossuet-et-haendel-predicateurs-du-baroque-(1627-1759)-BLANDIN YVES-MARIE
L'opéra sacré : Bossuet et Haendel, prédicateurs du baroque (1627-1759)

ANAGRAMMES
12.17 €
  • catherine-kintzler-poetique-de-l-opera-francais-de-corneille-a-rousseau-


    Mis à jour le 04.12.13
  • Poétique de l'opéra français de Corneille à Rousseau
    Catherine KINTZLER


    Livre - Broché

    Minerve

    Référence: 28127
    1 vol. (486 p.) ; 25 x 17 cm

    LES THÉMATIQUES  >  Les Oeuvres  >  Opéras, opérettes


    35.50 €
     ARTICLE
    EN STOCK


    Parce que l'opéra est un théâtre, il s'impose comme objet littéraire.
    Est-il raisonnable qu'une furie s'envole? À quoi ressemblent les aboiements de Cerbère? Pourquoi est-il normal qu'un personnage arrive sur un nuage, mais inadmissible qu'Achille vive cent ans?
    Pour que des questions aussi frivoles deviennent sérieuses, il fallait les hisser, comme le fit la France classique, à la hauteur d'objets intellectuels. C'était faire voir que l'opéra se pense comme, et selon, le théâtre classique dont il épouse la poétique et les principes philosophiques.
    En s'emparant du domaine du fabuleux qui l'affranchit des contraintes ordinaires, l'opéra classique ose ce que le théâtre s'interdit.
    Au-delà des règles, il met à nu les lois de ce monde possible que se propose toute mise en scène. Révélation et trahison de son homologue dramatique, cet hyper-théâtre construit un monde pensable, avec sa logique, sa physique et son éthique.
    Aussi faut-il, pour le débrouiller, recourir aux plus grands penseurs. Sans Corneille (qui ne croit pas à l'opéra français), sans Rousseau (qui n'y croit plus), Lully et Rameau sont orphelins.




    



    NOS CLIENTS ONT AUSSI APPRÉCIÉ…