PANIER

 
LA

PARTITIONSLIVRESACCESSOIRESPAPETERIEBesoin d'aide ?NOS MAGASINSMON COMPTE 
LES THÉMATIQUESOUVRAGES GÉNÉRAUXÉCRITUREENSEIGNEMENTPOUR LES ENFANTS
LES HOMMESLES OEUVRESLES EPOQUESLES SCIENCESLES ARTSLES INSTRUMENTSLES PAYS
OUVRAGES GENERAUXACOUSTIQUEMATHEMATIQUESMEDECINEPHILOSOPHIESOCIOLOGIEMUSICOLOGIE
A DÉCOUVRIR
mathias-rousselot-le-sens-de-la-musique-:-ontologie-et-teleologie-musicales-ROUSSELOT MATHIAS
Le sens de la musique : ontologie et téléologie musicales

L'HARMATTAN
20.00 €
emmanuel-gorge-la-musique-et-l-alterite-:-miroirs-d-un-style-GORGE EMMANUEL
La musique et l'altérité : miroirs d'un style

L'HARMATTAN
33.00 €
jean-francois-augoyard-a-l-ecoute-de-l-environnement-:-repertoire-des-effets-sonores-AUGOYARD JEAN-FRANÇOIS
A l'écoute de l'environnement : Répertoire des effets sonores

PARENTHESES
22.00 €
michele-calella-musikalische-autorschaft-der-komponist-zwischen-mittelalter-und-neuzeit-CALELLA MICHELE
Musikalische Autorschaft Der Komponist zwischen Mittelalter und Neuzeit

BARENREITER
49.50 €
massip-catherine-herlin-denis-(dir)-collectionner-la-musique-vol-1:-histoires-d-une-passion-MASSIP CATHERINE / HERLIN DENIS (DIR.)
Collectionner la musique vol 1: histoires d'une passion

BREPOLS
110.00 €
revue-musicorum-no-4-(2005):-le-compositeur-face-au-texte-REVUE
Musicorum n° 4 (2005): Le compositeur face au texte

PRESSES UNIVERSITAIRES FR
29.00 €
marta-grabocz-methodes-nouvelles-musiques-nouvelles-:-musicologie-et-creation-GRABOCZ MARTA
Méthodes nouvelles, musiques nouvelles : musicologie et création

PRESSES UNIVERSITAIRES DE
18.29 €
luis-de-pablo-approche-d-une-esthetique-de-la-musique-contemporaine-PABLO LUIS DE
Approche d'une esthétique de la musique contemporaine

PRESSES DE L'UNIVERSITÉ P
13.00 €
  • francois-nicolas-le-monde-musique-vol-ii:-le-monde-musique-et-son-solfege-


    Mis à jour le 21.03.17
  • Le monde- Musique, vol II: Le monde-musique et son solfège
    François NICOLAS


    AEDAM MUSICAE

    Référence: AEM-149

    LES THÉMATIQUES  >  Les Sciences  >  Musicologie


    28.00 €
     ARTICLE
    EN STOCK


    Comment comprendre que la musique puisse constituer un monde à part (ce qui n’est pas dire un espace autarcique), un monde qu’on nommera monde-Musique, un monde fait de morceaux de musique plutôt que de musiciens, un monde où l’existence se concentre dans des morceaux singuliers qu’on appellera œuvres, un monde dont l’intensité sensible relève de l’écoute, un monde dont l’autonomie relative procède d’une logique originale (le solfège), un monde que les musiciens ne cessent de visiter pour y prêter leur corps en jouant sans parler, un monde apte à résonner/raisonner avec un environnement non musical?? Répondre, avec la rigueur requise, à ces questions nécessitera quatre tomes : successivement une théorie de l’écoute musicale à l’œuvre (I), une théorie de la logique d’écriture légitimant qu’on parle ici d’un «?monde?» musical (II), une théorie de cette discursivité langagière propre au musicien qu’on nommera intellectualité musicale (III), une théorie de ces rapports du monde-Musique avec son environnement qu’on nommera raisonances (IV). II. Le monde-Musique et son solfège La musique vit d’un grand écart : d’un côté art de l’écoute (I), elle est l’emblème – avec la poésie – du sensible « concret » qui ravit ; de l’autre, discipline de l’écriture (II), elle est l’emblème – avec la mathématique – de l’intelligible « abstrait » qui se déchiffre. Et c’est cette tension vivifiante qui rend la musique capable de faire monde propre.On théorisera le monde-Musique – à la lumière de la mathématique (Grothendieck) et à l’ombre de la philosophie (Badiou) – en soutenant que son cœur logique est cette écriture spécifiquement musicale – le solfège – déjà millénaire. Ce faisant, il s’agira donc de tirer toute consé-quence du fait que la musique est le seul art à s’être jamais doté de sa propre écriture.En quel sens entendre une telle existence du « monde-Musique » ? Quels en sont les acteurs et les corps, les opérations et les instruments, la logique et les frontières, les relations et les processus ? À quelles conditions ce monde ne deviendra-t-il pas submergé, au XXIe siècle, par l’inflation numérique et sonore ?




    



    NOS CLIENTS ONT AUSSI APPRÉCIÉ…