PANIER

 
LA

PARTITIONSLIVRESACCESSOIRESPAPETERIEBesoin d'aide ?NOS MAGASINSMON COMPTE 
CORDESVENTSCUIVRESCHANTPERCUSSIONPIANO & CLAVIERSFORMATION MUSICALECONDUCTEURSMUSIQUE DE CHAMBREALBUMS VARIETESENSEMBLES & MATÉRIELS
PETIT FORMATGRAND FORMAT
A DÉCOUVRIR
charles-gounod-faust-conducteur-relie-conducteur-relieGOUNOD CHARLES
Faust - Conducteur Relié
Conducteur Relié
BÄRENREITER VERLAG
1128.00 €
charles-gounod-concertino-flute-et-orchestre-conducteur-partitionGOUNOD CHARLES
Concertino - Flûte et orchestre
Conducteur - Partition
AMADEUS
26.00 €
charles-gounod-faust-score-conducteur-partitionGOUNOD CHARLES
Faust - Score
Conducteur - Partition
IMC - INTERNATIONAL MUSIC
95.95 €
charles-gounod-messe-solennelle-de-sainte-cecile-conducteur-conducteur-partitionGOUNOD CHARLES
Messe solennelle de Sainte Cécile - Conducteur
Conducteur - Partition
PETERS
85.30 €
charles-gounod-petite-symphonie-conducteur-conducteur-partitionGOUNOD CHARLES
Petite symphonie - Conducteur
Conducteur - Partition
EDITIONS GÉRARD BILLAUDOT
10.00 €
charles-gounod-requiem-en-ut-majeur-grand-conducteur-partitionGOUNOD CHARLES
Requiem en Ut Majeur
Grand conducteur - Partition
CARUS
51.35 €
  • charles-gounod-requiem-en-ut-opus-posthume-grand-conducteur-partition


    Mis à jour le 22.01.16
  • Charles Gounod
    Requiem en Ut - Opus Posthume


    Tonalité - Do Majeur. durée 35 Minutes

    Grand conducteur - Partition

    Carus

    Référence: 27.315/00

    CONDUCTEURS  >  Grand format  >  


    54.86 €
     ARTICLE
    EN STOCK


    La composition du Requiem de Charles Gounod (1818-1893) fut marquée par la mort de son petit-fils de cinq ans, Maurice. Selon la tradition, Gounod lui-même mourut alors qu'il travaillait aux derniers détails de l'oeuvre. Différents arrangements du Requiem furent publiés posthume en 1895 par son élève Henri Busser ; la seule version intégralement composée par Gounod est la version pour grand orchestre, présentée ici en édition critique. Le Requiem de Gounod n'est pas dominé, contrairement à de nombreux requiems de l'époque, par l'horreur et l'obscurité : il se dégage de l'angoisse exprimée par le pénétrant chromatisme une atmosphère pleine d'espoir, une confiance dans la grâce accordée par Dieu. Cette confiance trouve également son expression dans la tonalité, inhabituelle pour ce genre, de do majeur. L'oeuvre fut jouée à l'occasion du premier anniversaire de la mort de son compositeur en l'église Sainte-Madeleine de Paris, sous la direction de Gabriel Fauré, et fut louée par la critique de l'époque.




    



    NOS CLIENTS ONT AUSSI APPRÉCIÉ…