logopanier  PANIER

 
LA

PARTITIONSLIVRESACCESSOIRESPAPETERIEBesoin d'aide ?NOS MAGASINSMON COMPTE 
CORDESVENTSCUIVRESCHANTPERCUSSIONPIANO & CLAVIERSFORMATION MUSICALECONDUCTEURSMUSIQUE DE CHAMBREALBUMS VARIETESENSEMBLES & MATÉRIELS
VIOLONALTOVIOLONCELLEVIOLE DE GAMBECONTREBASSEGUITARELUTHMANDOLINEHARPE
METHODESETUDESRECUEILSCONTREBASSE & PIANOCONTREBASSE SEULECONTREBASSE & CHANT2 CONTREBASSES ET +
  • daniel-massard-la-contrebasse-dans-l-orchestre-contrebasse


    Mis à jour le 05.12.16
  • Daniel Massard
    La Contrebasse dans l'Orchestre


    Méthode basée sur des traits d'Orchestre / Cycle 1

    Contrebasse

    Editions Combre

    Référence: C06757

    CORDES  >  Contrebasse  >  Méthodes


    26.00 €
     ARTICLE
    EN STOCK


    "[La répétition] des trente-six contrebasses surtout fut curieuse. Quand nous en vînmes au trait du scherzo de la symphonie en ut mineur de Beethoven, qui figurait dans le programme, il nous sembla entendre les grognements d'une cinquantaine de porcs effarouchés : telle était l'incohérence et le défaut de justesse de l'exécution de ce passage. Peu à peu cependant elle devint meilleure, l'ensemble s'établit et la phrase apparut nettement dans toute sa sauvage rudesse".

    Hector Berlioz, Mémoires, Chapitre LIII


    Dans ses Mémoires, Hector Berlioz, compositeur français de l'époque romantique (1803-1869) se tenait "pour satisfait de pouvoir organiser et diriger un concert gigantesque" pour lequel il parvint "à réunir un personnel de mille vingt deux exécutants". Cette citation relate les répétitions partielles (par pupitre) du scherzo de la cinquième symphonie de Beethoven placées sous sa direction pour un concert exceptionnel donné à Paris lors de l'Exposition des produits de l'industrie en 1844. Ce scherzo réputé difficile pour la justesse, la conduite de l'archet et la manière de l'interpréter devenait particulièrement délicat, exécuté par un pupitre de trente-six contrebasses.
    Depuis l'époque de Berlioz, l'apprentissage de la contrebasse a évolué. Les professeurs enseignant dans les structures musicales permettent à nos élèves de devenir de vrais contrebassistes, de vrais techniciens, de vrais professionnels, de vrais musiciens. Néanmoins, le travail de pupitre (ou répétitions partielles) reste indispensable.
    Contrebassiste au sein de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse pendant quarante ans, mon expérience professionnelle m'a permis de découvrir un vaste répertoire musical. De la musique symphonique à la musique de chambre en passant par le répertoire lyrique, j'ai pu aborder tous les styles de musique depuis l'époque baroque à la musique contemporaine. Les grands chefs d'orchestre qui m'ont dirigé m'ont appris à connaître tous les grands compositeurs de notre musique occidentale, la manière d'interpréter une oeuvre, de la comprendre et de l'analyser. Nous devons écouter et surtout entendre. J'ai voulu donc, par ce premier recueil, transmettre ce que j'avais appris à l'Orchestre et permettre aux élèves de découvrir ce répertoire musical. Professeur de contrebasse au CRD de Montauban, j'ai mis au programme du premier cycle et expérimenté avec mes élèves tous les textes présentés dans ce recueil. Les jeunes contrebassistes ont toujours été très sensibles au travail des extraits musicaux. Ils sont au contact avec la Musique. Afin de parachever leur travail personnel, il est souhaitable qu'ils écoutent les musiques étudiées (enregistrements et concerts). Ces acquisitions leur permettront de découvrir les compositeurs et d'apprendre le langage musical.
    Ce recueil pédagogique offre un voyage musical de l'époque baroque à l'époque postromantique (de Johann Sebastian Bach à Camille Saint-Saëns). Il est destiné aux élèves du premier cycle des conservatoires et écoles de musique. Les professeurs pourront commencer à l'aborder dès la première année.
    Tous les extraits musicaux sont tirés du répertoire d'orchestre : de chambre, lyrique et symphonique. Ils sont joués dans la tonalité originale.
    Les coups d'archet originaux sont notés en noir. Les coups d'archet préconisés par les contrebassistes professionnels jouant dans les plus grandes formations orchestrales symphoniques ou lyriques en France et à l'étranger sont ajoutés en rouge.

    Daniel Massard
    Contrebassiste à l'Orchestre National du Capitole de Toulouse,
    Professeur au CRD de Montauban.

    Je remercie mes élèves de la classe de contrebasse du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Montauban, les bibliothécaires de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse et Véronique Lafargue, docteur en musicologie.


    Ce recueil est organisé en deux grandes parties :

    I - Etudes techniques préparatoires
    1 - Phrasés, places d'archet, coups d'archet, modes de jeu
    2 - Pizz
    3 - Pizz et arco
    4 - Mécanisme
    Chaque section est organisée par ordre croissant de difficulté.

    II - Traits d'orchestre
    Cette deuxième partie est organisée par ordre alphabétique des compositeurs.





    



    NOS CLIENTS ONT AUSSI APPRÉCIÉ…