PANIER

 
LA

PARTITIONSLIVRESACCESSOIRESPAPETERIEBesoin d'aide ?NOS MAGASINSMON COMPTE 
CORDESVENTSCUIVRESCHANTPERCUSSIONPIANO & CLAVIERSFORMATION MUSICALECONDUCTEURSMUSIQUE DE CHAMBREALBUMS VARIETESENSEMBLES & MATÉRIELS
PIANOCLAVECINORGUEACCORDEON
METHODESRECUEILSREPERTOIRE
A DÉCOUVRIR
johann-kaspar-ferdinand-fischer-musicalischer-parnassus-partition-clavecinFISCHER JOHANN KASPAR FERDINAND
Musicalischer Parnassus
Partition - Clavecin
SCHOTT
21.00 €
johann-kaspar-ferdinand-fischer-samtliche-werke-fur-tasteninstrumente-clavecin-FISCHER JOHANN KASPAR FERDINAND
Sämtliche Werke für Tasteninstrumente
Clavecin
BREITKOPF & HÄRTEL
62.05 €


Mis à jour le 26.02.14

Johann Kaspar Ferdinand Fischer
Ariadne Musica


Partition - Orgue

Chanvrelin

Référence: CHAFISARIA

PIANO & CLAVIERS  >  Clavecin  >  Répertoire


45.50 €
 ARTICLE
EN STOCK


Præludium decimum (fa majeur)
Præludium decimum nonum (si majeur)
Præludium decimum octavum (si mineur)
Præludium decimum quartum (la b majeur)
Præludium decimum quintum (la mineur)
Præludium decimum septimum (si b majeur)
Præludium decimum sextum (la majeur)
Præludium decimum tertium (sol majeur)
Præludium duodecimum (sol mineur)
Præludium nonum (fa mineur)
Præludium octavum (mi majeur)
Præludium primum (ut majeur)
Præludium quartum (ré majeur)
Præludium quintum (mi b majeur)
Præludium secundum (ut # mineur)
Præludium septimum (mi mineur)
Præludium sextum (« 4e ton »)
Præludium tertium (ré mineur)
Præludium undecimum (fa # mineur)
Præludium vigesimum (ut mineur)
Ricercar pro festis natalitys
Ricercar pro festis paschalibus
Ricercar pro festis pentecostalibus
Ricercar pro tempore adventus
Ricercar pro tempore quadragesima


J.C.F. Fischer (1656 † 1746) fut Maître de chapelle du margrave de Baden et laissa une œuvre abondante dont une large partie est perdue. On connait de lui deux volumes pour orgue : l’Ariadne Musica et le Blumen Strauss (« Bouquet de fleurs »).

Cet Ariadne Musica est un ensemble de vingt Préludes et Fugues dans presque tous les tons, impeccablement écrits, simples à jouer et avec quelques tenues de Pédale. Seules cinq tonalités très chargées en altérations sont laissés de côté ; Fischer démontrait ainsi les possibilités des tempéraments proposés par Werckmeister. On sait que Bach avait « aimé et étudié » la musique de Fischer. C’est dans cet ouvrage que Bach trouva l’idée du Clavier bien Tempéré, et il rendit hommage à son prédécesseur en y reprenant deux sujets de fugue.

Fischer a rajouté une seconde partie avec cinq Ricercars sur des chorals caractéristiques, dont l’un fut jugé assez bon pour être attribué par erreur à Bach (BWV 746).

(Note de l'Éditeur)









NOS CLIENTS ONT AUSSI APPRÉCIÉ…