PANIER

 
LA

PARTITIONSLIVRESACCESSOIRESPAPETERIEBesoin d'aide ?NOS MAGASINSMON COMPTE 
CORDESVENTSCUIVRESCHANTPERCUSSIONPIANO & CLAVIERSFORMATION MUSICALECONDUCTEURSMUSIQUE DE CHAMBREALBUMS VARIETESENSEMBLES & MATÉRIELS
PEDAGOGIERECUEILSMELODIESOPERASCHŒURMUSIQUE DE CHAMBRE VOCALEPOUR ENFANTSDUOS
VOIX HAUTEVOIX MOYENNEVOIX GRAVE
A DÉCOUVRIR
jean-baptiste-lully-recueil-airs-divers-soprano-partition-chant-pianoLULLY JEAN-BAPTISTE
Recueil Airs Divers. Soprano
Partition - Chant piano
LEMOINE
18.10 €
  • jean-baptiste-lully-airs-d-operas-pour-haute-contre-et-taille-chant-piano


    Mis à jour le 02.03.17
  • Jean-Baptiste Lully
    Airs d'opéras pour haute-contre et taille


    17 airs d'opéras édités par Benoît Dratwicki. Réalisation pour le clavier de François Saint-Yves (avec chiffrages). Préface en fançais et en anglais

    Chant piano

    CMBV

    Référence: CMBVCAH252

    CHANT  >  Mélodies  >  Voix haute


    49.00 €
     ARTICLE
    EN STOCK


    Ah ! quel tourment (médor dans roland, 1685)
    Amants qui n'êtes point jaloux (alphée dans proserpine, 1680)
    Apollon en ce jour approuve votre zèle (apollon dans acis & galatée, 1
    Bois épais, redouble ton ombre (amadis dans amadis, 1684)
    C'est toi que j'en atteste (le soleil dans phaéton, 1683)
    C'est un secret qu'il faut qu'on vous arrache (triton dans phaéton, 16
    Coutez le bruit du tonnerre (la pythie dans bellérophon, 1679)
    Dépêchez, préparez ces lieux (vulcain dans psyché, 1678)
    Faudra-t-il encor vous attendre (acis dans acis & galatée, 1686)
    Hymen ! ô doux hymen ! sois propice à nos voeux ! (le grand prêtre dan
    J'ai perdu la beauté qui me rendit si vaine (méduse dans persée, 1682)
    Je plains ses malheurs (phaéton dans phaéton, 1683)
    Nous pouvons nous flatter de l'espoir le plus doux (atus dans atys, 16
    Plus j'observe ces lieux, et plus je les admire (renaud dans armide, 1
    Plus on connaît l'amour, et plus on le déteste (la haine dans armide,
    Suivons l'amour, portons sa chaîne (mercure dans le triomphe de l'amou
    Tranquille sommeil, que vous êtes charmant ! (mercure dans persée, 168


    Jean-Baptiste Lully fut le principal artisan de la création de l’opéra français. Sous l’impulsion de Louis XIV, il créa un spectacle ambitieux mêlant à parts égales la poésie, la musique, la danse et la machinerie de théâtre. Après sa mort en 1687, Lully resta un modèle incontournable tout au long du XVIIIe siècle, revendiqué autant par Rameau que par Gluck. À l’heure ou le théâtre lyrique baroque est à nouveau joué et représenté, le Centre de musique baroque de Versailles a voulu rendre accessible à un large public de chanteurs amateurs et professionnels, de mélomanes et d’étudiants, l’intégralité des monologues et des airs d’opéra français de Lully. Ce recueil propose une partie vocale respectueuse des sources d’époque et une transcription de l’orchestre pour clavier. Adaptées aussi bien au travail qu’au concert ces transcriptions restent volontairement simples et sont aussi bien jouables au piano qu’au clavecin, par l’amateur ou le professionnel. Chaque air est précédé d’un résumé et d’une transcription du passage correspondant du livret dans son orthographe et sa ponctuation originale, avec une traduction en anglais moderne en vis-à-vis ; le texte chanté est entièrement modernisé.




    



    NOS CLIENTS ONT AUSSI APPRÉCIÉ…