0

MON PANIER
 


MON COMPTE
 
Retour à l'Accueil



 
   NOS SUGGESTIONS...
Le discours musical : pour une nouvelle conception de la musique laflutedepanHARNONCOURT NIKOLAUS
Le discours musical : pour une nouvelle conception de la musique 
Tel
GALLIMARD
10.50 €
Les règles de l'interprétation musicale à l'époque baroque laflutedepanVEILHAN JEAN-CLAUDE
Les règles de l'interprétation musicale à l'époque baroque

LEDUC
25.50 €
Vocabulaire de l'ornementation baroque laflutedepanDOUSSOT JOËLLE-ELMYRE
Vocabulaire de l'ornementation baroque
Musique ouverte - Série vocabulaire
MINERVE
19.50 €
La Musique Baroque PALISCA Claude V. Livre Les Epoques - laflutedepanPALISCA CLAUDE V.
La Musique Baroque

ACTES SUD
32.00 €
Le dialogue musical : Monteverdi, Bach et Mozart laflutedepanHARNONCOURT NIKOLAUS
Le dialogue musical : Monteverdi, Bach et Mozart
Arcades, n° 7
GALLIMARD
22.00 €
Le langage musical baroque : éléments et structures laflutedepanFICHET LAURENT
Le langage musical baroque : éléments et structures 
Musique ouverte
MINERVE
22.00 €
Les Fondements de la Basse Continue au XVIIIe siècle laflutedepanCHRISTENSEN JESPER BOJE
Les Fondements de la Basse Continue au XVIIIe siècle

BARENREITER
43.00 €
Guide de la musique baroque SADIE Julie Anne (dir.) Livre laflutedepanSADIE JULIE ANNE (DIR.)
Guide de la musique baroque
Les Indispensables de la musique
FAYARD
28.40 €
 
 Pomone ou la naissance de l'opéra français - laflutedepan.com

Pomone ou la naissance de l'opéra français
Claude-Jean NÉBRAC


Mémoires imginaires de Pierre Perrin et de quelques autres (1645-1675)

Livre - Broché

Brenac

Référence: 9782810622429
1 vol., 200 p. - 2011

LES THÉMATIQUES  >  Les Epoques  >  Baroque


Habituellement expédié sous 2-3 jours
 
15.00 €
 
LIVRAISON GRATUITE  

14 jours pour changer d'avis !

Avis clientsGoogle avis clients, la Flûte de Pan
 

Outre de donner une idée du style clair du romancier Claude-Jean Nébrac pour ses Mémoires imaginaires de Pierre Perrin (1620-1675), ce court passage situe ce qu’est l’existence du personnage principal en juin 1670 : un pionnier obstiné qui révolutionne un art contre l’avis général, et en particulier celui de Lully qui défend sa langue natale. Jeune Lyonnais de vingt-cinq ans venu faire éditer ses vers à Paris, Perrin suit avec intérêt certaines créations artistiques, telle ce Triomphe de l’Amour sur des Bergers et Bergères (1654), pastorale écrite par Charles de Beys, puis mise en musique par Michel de La Guerre. Lui-même voit bientôt ses poèmes servir à des musiciens variés – Boësset, Cambefort, Gouffet, Lambert, Moulinié, etc. – jusqu’à sa rencontre avec Robert Cambert. Convaincus par un premier essai – une élégie à trois voix intitulée La Muette ingrate (1658) –, les deux hommes se concentrent sur la composition d’une pastorale visant à faire oublier celle de leurs rivaux : Ariane et Bacchus (1659), soit une étape vers la création de Pomone, le 3 mars 1671, plus de dix ans plus tard.

Cette décennie n’épargne pas le pauvre Perrin dont les tourments financiers et juridiques se poursuivent. Jeune homme, il connut le non paiement de gages par le duc d’Orléans pour une charge d’introducteur des ambassadeurs et un mariage contesté avec une veuve sexagénaire qui le mène plus d’une fois en prison ; le voilà qui signe avec des escrocs qui se gardent bien de partager les recettes. Bien plutôt, il encaisse les coups bas du Florentin qui se détourne du ballet avec des ambitions nouvelles, le Roi ne souhaitant plus danser en public. Le héros malmené n’est pas seul à rendre compte d’une époque qui voit naître Ercole amante (1662), Psyché (1671), Les Peines et les Plaisirs de l'amour (1672) et Cadmus et Hermione (1673), puisque ces Mémoires imaginaires invitent d’autres témoins parmi lesquels Cambert, Molière et Lully, titulaire final de l’Académie royale de musique, ce qui multiplie les points de vue et précise les différents enjeux.

L’avant-propos, qui rend hommage à quelques musicologues ayant redécouvert l’opéra classique français (Lacôme, Pougin, Nuitter, Rolland, Prunières, etc.), ainsi que des annexes – qui proposent notamment une lettre de Perrin expliquant à l’archevêque de Turin son rejet de l’opéra italien… et des « chastrez » (1659) – assurent du sérieux de Claude-Jean Nébrac qui a choisit la voie d’une fiction toute relative pour mieux nous captiver.


 Pomone ou la naissance de l'opéra français - laflutedepan.com
15.00
 
https://www.flut.co/imgv2/NoelGratuit2019
 
 


Facebook, la Flûte de Pan      Instagram, la Flûte de Pan Nos magasins
Nos services
Google Avis clientsGoogle avis clients, la Flûte de Pan
 Mentions légales
Conditions générales de vente        
 Besoin d'aide ?
Plan du site