LA

PARTITIONSLIVRESACCESSOIRESPAPETERIEBesoin d'aide ?NOS MAGASINSMON COMPTE 
CORDESVENTSCUIVRESCHANTPERCUSSIONPIANO & CLAVIERSFORMATION MUSICALECONDUCTEURSMUSIQUE DE CHAMBREALBUMS VARIETESENSEMBLES & MATÉRIELS
VIOLONALTOVIOLONCELLEVIOLE DE GAMBECONTREBASSEGUITARELUTHMANDOLINEHARPE
METHODESETUDESRECUEILSVIOLONCELLE & PIANOVIOLONCELLE SEULVIOLONCELLE & CHANT2 VIOLONCELLES ET +
REGARDEZ AUSSI...
Sonate – Violoncelle - Francis Poulenc - Partition - laflutedepan.comPOULENC FRANCIS
Sonate - Violoncelle
Partition - Violoncelle et Piano
HEUGEL ET CIE - EDITIONS
33.95 €
Sérénade - Francis Poulenc - Partition - laflutedepan.comPOULENC FRANCIS
Sérénade
Partition - Violoncelle et Piano
HEUGEL ET CIE - EDITIONS
11.59 €
Suite française – Cello piano - Francis Poulenc - laflutedepan.comPOULENC FRANCIS
Suite française - Cello piano
Partition - Violoncelle et Piano
DURAND
26.50 €
  • Souvenirs - Violoncelle et piano - Francis Poulenc - laflutedepan.com


    Mis à jour le 29.07.18
  • Francis Poulenc
    Souvenirs - Violoncelle et piano


    Préface de Hervé Lacombe

    Violoncelle et piano

    Salabert

    Référence: SLB00595900

    CORDES  >  Violoncelle  >  Violoncelle & piano


    8.50 €
     EN STOCK
     LIVRAISON GRATUITE  


    Pièce inédite de Francis Poulenc, publiée avec l’autorisation de la Bibliothèque historique de la ville de Paris et de Benoît Seringe, secrétaire de l’Association des Amis de Francis Poulenc. Le 1er avril 1944, Le Voyageur sans bagage d’Anouilh, qui avait été créé en 1937 avec de la musique de Darius Milhaud, est repris au Théâtre de la Michodière. Francis Poulenc a été sollicité afin d’écrire une nouvelle musique de scène. On ignorait tout de cette partition inédite, jusqu’au jour où Bérengère de l’Épine, conservateur à la Bibliothèque historique de la ville de Paris, nous signala l’existence d’un manuscrit dans le fonds de l’Association de la Régie théâtrale. Poulenc mit au point sa partition entre le 19 et le 21 mars 1944. Elle comprend neuf numéros, tous écrits pour un petit effectif instrumental réunissant un hautbois, une clarinette, un violoncelle et un piano. Cependant, à la fin de son manuscrit, le compositeur reprend le no 2 Lent et en donne une seconde version, pour violoncelle et piano. Curieusement, la version originale de ce numéro n’est pas biffée dans le manuscrit. Poulenc semble nous inviter à considérer comme un morceau distinct cette pièce pour violoncelle et piano dont nous proposons ici l’édition. Elle a été créée par Marc Coppey, accompagné de Jean-François Heisser, lors du concert donné durant le colloque organisé pour le cinquantenaire du décès de Poulenc, le mercredi 23 janvier 2013, salle d’orgue du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP). Quelques éléments sur le contexte dramatique permettront de se faire une idée du caractère du morceau, que Benoît Seringe, ayant droit Poulenc, a judicieusement choisi d’intituler Souvenirs. Le personnage principal de la pièce d’Anouilh, Gaston, a été retrouvé amnésique à la fin de la Première Guerre Mondiale. Plusieurs familles le réclament. On veut voir en lui un parent disparu. Les Renaud se montrent particulièrement tenaces ; mais Gaston ne parvient à se reconnaître dans l’enfant et le jeune homme dont on lui trace le portrait : un être violent et sans scrupule. Au tableau 3 de l’acte I, resté seul un moment, écrasé par l’histoire de cet autre lui-même qu’il découvre peu à peu, indigné par le désir des personnes qui l’entourent de le ramener à elles au détriment de celui qu’il voudrait être désormais, il se murmure ces paroles : « Vous avez tous des preuves, des photographies ressemblantes, des souvenirs précis comme des crimes… je vous écoute tous et je sens surgir peu à peu derrière moi un être hybride où il y a un peu de chacun de vos fils et rien de moi »… C’est sur ces mots que Poulenc a choisi de placer le no 2 de sa partition de musique de scène. Comme il le fait souvent, il emprunte à une composition antérieure une part de son matériau. Dans ce cas précis, il réutilise pour le début du morceau la section « Lent et mélancolique » de l’Histoire de Babar, composée entre 1940 et 1945, créée en 1946 (à moins que ce ne soit Babar qui réutilise l’idée musicale du Voyageur). Le héros-éléphant s’est décidé à partir pour retrouver la grande forêt. Il a embrassé la vieille dame, lui a promis de revenir, l’a rassurée : jamais il ne l’oubliera. Restée seule, la vieille dame, triste et pensive, se demande quand elle reverra son ami Babar. La situation est similaire à celle du Voyageur sans bagage : solitude, tristesse, instant de trouble et de retour sur soi, crainte de l’oubli, présence des souvenirs…




    Souvenirs - Violoncelle et piano - Francis Poulenc - laflutedepan.com
    8.50




    NOS CLIENTS ONT AUSSI ACHETÉ…
    Arabesques pour le piano - Claude DEBUSSY - Livre - laflutedepan.comDEBUSSY CLAUDEArabesques pour le pianoFac-similés
    Soirs étrangers - Louis Vierne - Partition - laflutedepan.comVIERNE LOUISSoirs étrangersPartition - violoncelle et piano
    Recueil pour violon - Volume 1 - Maurice Ravel - laflutedepan.comRAVEL MAURICERecueil pour violon - Volume 1Partition - Violon et Piano


    Livraison-Gratuite-Partition-Rentree
     
     cahierdemusique