PANIER

 
LA

PARTITIONSLIVRESACCESSOIRESPAPETERIEBesoin d'aide ?NOS MAGASINSMON COMPTE 
CORDESVENTSCUIVRESCHANTPERCUSSIONPIANO & CLAVIERSFORMATION MUSICALECONDUCTEURSMUSIQUE DE CHAMBREALBUMS VARIETESENSEMBLES & MATÉRIELS
PEDAGOGIERECUEILSMELODIESOPERASCHŒURMUSIQUE DE CHAMBRE VOCALEPOUR ENFANTSDUOS
2 VOIX3 VOIX4 VOIXCHANT ET INSTRUMENTS
  • antoine-de-lhoyer-douze-romances-op-24-partition-chant-et-guitare


    Mis à jour le 27.10.14
  • Antoine de Lhoyer
    Douze romances, op. 24


    Avec accompagnement de guitare

    Partition - Chant et guitare

    Editions buissonnières

    Référence: BUIS001
    Arrangeur : Josiane Rabemananjara / Philippe Spinosi.

    CHANT  >  Musique de chambre vocale  >  Chant et instruments


    19.00 €
     EN STOCK


    Romance n° 1, pastorale p.12
    Romance n° 10, promesse de l'amour p.35
    Romance n° 11, les souhaits p.37
    Romance n° 12, la romance p.40
    Romance n° 2 p.14
    Romance n° 3, le troubadour p.17
    Romance n° 4 p.20
    Romance n° 5 p.23
    Romance n° 6 p.25
    Romance n° 7, l'amour réveillé p.28
    Romance n° 8, le songe p.30
    Romance n° 9, la revue des amours p.32


    La vie d'Antoine de Lhoyer est un véritable roman dont la guitare reste le personnage central. Ce compositeur, guitariste, Chevalier de Saint-Louis et de Saint-Jean de Jérusalem, Garde de la Manche du Roi, nous a légué des chefs-d'œuvre longtemps restés dans l'obscurité des bibliothèques.
    La présente édition s'attache à vous en livrer les plus belles pages.

    La romance connaît un développement foisonnant à partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Antoine de Lhoyer n'échappe pas à ce genre. Il y dédie quatre recueils, tous composés pendant son long exil. La présente édition est consacrée aux Douze romances nouvelles opus 24 composées (comme les Six romances nouvelles opus 20) à la Cour Impériale de Saint-Pétersbourg. Toutes consacrées à l'Amour avec une candeur empreinte d'un certain humour, ces romances nous font parcourir la galerie des tourments qu'inflige Cupidon à son infortunée victime : Sensible, élégante, sans fard / Elle (la romance) acquis aussi son génie... / Il faut une âme pour goûter / La simplesse d'une romance. Ce que nous ressentons comme un excès de naïveté est simplement l'expression de la sensibilité d'une époque.
    Dans ce monde si intime, grâce, légèreté, délicatesse mais aussi humour sont les chemins privilégiés pour s'adresser à l'âme.




    antoine-de-lhoyer-douze-romances-op-24-partition-chant-et-guitare
    19.00




    NOS CLIENTS ONT AUSSI APPRÉCIÉ…


    Livre-Formation-Musicale
     
     carte-cadeau-la-flute-de-pan
     
     cahierdemusique